Archives pour la catégorie Comprendre

La gratitude

La gratitude est l’un des plus puissants moteurs de notre vie. Tellement simple qu’on pourrait être tenté de le laisser de côté. Alors qu’au contraire, c’est tellement simple que ce serait folie de ne pas l’utiliser.

En quoi consiste la gratitude?

C’est ressentir de la grâce, être reconnaissant pour un bienfait reçu. Un état dans lequel on est enclin à remercier facilement. Un état vibrant qui active la loi d’attraction. En effet, en ressentant cette gratitude, en l’exprimant, nous allons attirer d’autant plus de quoi être reconnaissants. C’est le cercle vertueux!

Pour quoi être reconnaissants?

  • On peut exprimer sa gratitude pour toutes les « bonnes » choses:
    – qui nous entourent : familles, amis, animaux, nature… Merci.
    – que nous avons : maison, vetements, nourriture, santé, job, véhicule… Merci.
    – et que nous vivons : échange, partage, enseignement, sport, détente, émotions… Merci.
    – tous les cadeaux de la Vie que nous recevons. Merci.
  • On peut aussi remercier (et c’est généralement moins évident) tous les obstacles qui ont été placés sur notre route et qui nous ont donné l’occasion de montrer le meilleur de nous-mêmes, de révéler nos forces et de découvrir des potentialités enfouies que l’on ne soupçonnait peut-être pas. Merci

Les echecs les plus celebres ont mené à de grandes réussites

Les échecs les plus célèbres ont créé de grandes réussites. Aussi, plutôt que de râler et de se plaindre, remercions pour ce qu’on nomme habituellement obstacles, imprévus, retards, échecs, … C’est grâce à tous ces évènements et ce qu’on en a fait, que nous sommes la personne grandie, enrichie, expérimentée d’aujourd’hui. Merci.

  • Enfin la manière la plus créative d’utiliser la gratitude est de remercier pour ce qui n’est pas encore arrivé mais que nous désirons. L’idée est de faire, de ressentir, d’imaginer comme si ce que nous voulons était déjà là, avec le plus de détails visuels et sensoriels. Vous y êtes, vous l’avez, comment c’est? A quoi ça ressemble précisément? Et surtout comment vous vous sentez avec? Considérerez alors que cela existe déjà dans l’univers, pour vous, et remerciez pour cela! C’est la manière la plus rapide de le voir arriver jusqu’à vous. Merci.

Neale Donald Walsch l’explique ainsi:
« Exprimer de la gratitude à l’avance est la force créatrice la plus puissante dans l’Univers.
La plupart des gens ne savent pas cela, et pourtant c’est vrai. Exprimer de la reconnaissance à l’avance est le chemin suivi par tous les Maîtres. Alors n’attendez pas qu’une chose arrive pour la remercier ensuite. Remerciez avant que cela n’arrive et regardez l’énergie circuler !
Remercier Dieu avant que quelque chose arrive est un acte de foi extraordinaire. Et c’est de là, bien sûr, que vient la puissance.
C’était Thanksgiving aux Etats-Unis il y a peu. Pourquoi ne pas fêter Thanksgiving dans le cœur des gens partout, tout le temps ? »

S’entrainer à exprimer la gratitude:

Voici quelques exemples pour s’entrainer à exprimer sa gratitude:

Vidéo réalisée par et à l’initiative de Julien Luykx:

 

Ce texte est également réapparu alors que je rédigeais cet article (:D) , sans toutefois retrouvé son auteur. On peut le lire, chaque jour pendant 21 jours par exemple, avec conscience, et sincérité, le coeur grand ouvert en se reliant au préalable à la Source, à l’Univers, à votre référent spirituel:

Du plus profond de moi-même, je rends grâce pour l’Amour que Je Suis. Pour l’amour qui est dans la vie, pour l’Amour qui m’entoure. MERCI.
MERCI pour le miracle de vie que Je Suis. Pour le merveilleux cadeau de la vie qui m’habite et qui m’entoure.MERCI.
MERCI pour ce corps parfait, pour ma santé, pour mon bien-être. Pour la Joie qui m’entoure MERCI. Pour mes enfants et ma famille MERCI. Pour mes amis, mon travail, mes passions MERCI.
MERCI pour l’abondance que Je Suis. Pour l’abondance que je vois autour de moi MERCI. Pour toutes ces richesses MERCI. Pour la richesse de ma vie MERCI.
MERCI pour le flot d’argent qui se dirige vers moi et qui s’écoule à travers moi. MERCI pour l’aventure de ma vie et pour les myriades de merveilleuses possibilités et probabilités qui s’offrent à moi à chaque instant. MERCI.
MERCI pour l’émerveillement. MERCI pour la Joie. MERCI pour la Beauté et l’Harmonie. MERCI pour la Paix et la Sérénité. MERCI pour les Rires et tous les moments de Bonheur. MERCI pour les divertissements.
MERCI pour le privilège de servir et de partager le cadeau de la vie que JE SUIS. MERCI pour la Terre et son Abondance, pour tous les règnes de la création. MERCI.
MERCI. MERCI. MERCI.
Auteur inconnu, MERCI à toi.

Rajouter si besoin ce pour quoi vous êtes reconnaissants à cet instant

 

 

Célébrons la vie

Nous sortons peu à peu de l’état de choc dans lequel les évènements de vendredi soir nous ont laissés.

Par chance, et j’en remercie infiniment le Ciel, je n’ai pas été touchée directement par cette tragédie. Mes proches et amis ont tous répondu présents. Je suis consciente que tous n’ont pas eu cette chance, et je leur témoigne toutes mes sympathies les plus profondes.

Pour ma part, j’ai eu l’impression d’etre stoppée en plein élan, et il m’est demandée, il nous est demandé maintenant de relever la tête et de nous remettre en marche.

Comment faire me demanderez-vous? La seule réponse qui me vienne est de rester centré et connecté à la lumière. Avoir confiance en ce monde meilleur, et incarner ce changement que nous souhaitons voir venir.

Cela peut vous paraitre utopiste parce que ces horreurs ont bien eu lieu et qu’il y en aura probablement d’autres. Mais je choisis de Vivre parce que je suis encore là debout. Je choisis de nourrir le Bon, le Beau et le Bien. Je choisis  d’incarner et de rayonner ses valeurs. Cette tragédie me permet de l’affirmer à nouveau, encore plus fort.

Et je vous invite à faire de même:  Sortez de votre torpeur, éteignez les télés, riez, chantez, sortez marcher dans la nature, étreignez vos proches, dites leur ou redites leurs combien ils vous sont précieux, faites quelque chose que vous aimez, qui vous rende heureux.  En un mot célébrer la Vie!

Depuis hier ma fille de 7 ans me demande : »tu danses avec moi maman ». Mon premier réflexe d’adulte est de me dire « je n’ai pas le coeur à cela ». Mais elle insiste, et je me sens tellement remplie de gratitude à être ensemble sains et saufs que je réponds à son invitation. Son innocence, sa fraicheur, sa joie de vivre sont tellement intenses qu’elle devient du haut de ses 7 ans mon maître pour m’aider à reconnecter à ma propre joie intérieure. Et je la remercie pour cela, pour cet instant magique. C’est elle qui a raison, nous avons célébrer la vie grâce à cette danse!

Pas besoin de grands rituels ou de grandes occasions: mettez une musique que vous aimez, montez le son, et bougez! Sortez dans votre jardin et comtemplez-le. Faites quelque chose que vous aimez!

Cette après-midi, j’ai eu envie de profiter simplement de ce soleil et d’aller comtempler la mer. Respirer profondément à son rythme. Elle m’a inspirée : liberté, immensité, plénitude.

mer

 

Je vous encourage également à tapoter sur ce protocole proposé par un praticien américain:

« PROTOCOLE EFT POUR APAISER LES EMOTIONS EN CAS DE CRISE »

Point Karaté :Même si je ne comprend pas le sens de cette tragédie insensée; Même si je ne peux pas croire que des personnes puissent faire des choses pareilles; Et même si je n’arrive pas à croire qu’une telle chose ait pu arriver; Je m’accepte profondément et complètement tel que je me sens maintenant

Dessus de la tête : Je ne comprends pas ce qui s’est passé
Début du sourcil : Je n’arrive pas à imaginer les choses qui se passent en ce moment dans le monde
Coin de l’oeil : Je n’arrive pas à croire que nous vivons dans un monde dans lequel de telles choses puissent arriver
Sous l’oeil : Pourquoi quelqu’un ferait-il une telle chose ?
Sous le nez : ça n’a aucun sens
Dans le creux du menton : ça n’a aucun sens de blesser les autres
Sous les clavicules : tout ça n’a absolument aucun sens
Sous le bras : ça n’a aucun sens de blesser d’autres personnes
Sous les seins : J’ai de la colère en moi et de la tristesse quand je pense à ces gens qui sont morts

Point Karaté : (3 fois) Et même si toute cette violence n’a aucun sens, je m’accepte complètement et entièrement.

Dessus de la tête : J’aurais pu être là-bas moi-même
Début du sourcil : ça aurait pu être des membres de ma famille
Coin de l’oeil : ça aurait pu être des amis proches
Sous l’oeil : Ou tout autre personne de ma connaissance
Sous le nez : Je pense à ces parents qui viennent de perdre leurs enfants
Dans le creux du menton : c’est terrible de perdre des enfants de cette façon
Sous les clavicules : C’est un drame pour la France et les Français
Sous le bras : Toute cette souffrance, pour quoi, pour des questions de croyances !!!
Sous les seins : Cette souffrance et cette violence

Point Karaté : (3 fois) Toute cette violence inutile, pour des questions religieuses, pour des croyances

Dessus de la tête : Je sais que là où je suis, je ne peux pas faire grand chose
Début du sourcil : Je n’ai pas les moyens d’aider
Coin de l’oeil : Je ne peux pas m’aider dans mon impuissance à les aider
Sous l’oeil : Je ne peux pas aider ceux qui sont dans la détresse
Sous le nez : Je ne peux protéger personne
Dans le creux du menton : Tous mes regrets de ne pouvoir aider
Sous les clavicules : Je me sens tellement impuissant(e) de ne rien pouvoir faire
Sous le bras : de ne pas pouvoir apporter mon aide
Sous les seins : J’ai une colère en moi à transformer maintenant

Point Karaté :Je ne peux aider les personnes qui souffrent, il n’y a rien que je puisse faire, mais cependant, je suis en pensée avec chacune de ces victimes et leurs familles

Dessus de la tête : De là où je suis, je sais qu’il n’y a rien que je puisse faire
Début du sourcil : J’envoie cependant tout l’amour de mon cœur
Coin de l’oeil : A tous ceux qui souffrent de cette violence
Sous l’oeil : En conséquence de cette tragédie insensée
Sous le nez : J’envoie en conscience tout l’amour de mon cœur
Dans le creux du menton : A tous les êtres qui souffrent dans le monde entier
Sous les clavicules : A tous ceux qui ont déjà souffert de telles violences dans le passé
Sous le bras : A toutes les familles qui ont perdu un être cher
Sous le sein : J’envoie tout mon amour à tous mes amis et à toute ma famille

Point Karaté : (3 fois) J’envoie tout l’amour de mon cœur, à moi-même, aux parties en moi qui souffrent intensément de ce qui vient de se passer, aux parties violentes en moi qui réagissent et malgré tout cela, je m’aime et je me respecte infiniment.

Dessus de la tête : Ces parties en moi qui réagissent fortement ou violemment
Début du sourcil : Je leur envoie tout mon amour
Coin de l’oeil : A toutes ces parties de moi qui souffrent, je leur envoie tout mon amour
Sous l’oeil : Aux parties de moi qui sont violentes, je leur envoie tout mon amour
Sous le nez : Aux parties de moi qui sont insensées, je leur envoie tout mon amour
Dans le creux du menton : Aux parties de moi qui font du tort, je leur envoie tout mon amour
Sous les clavicules : Qui font du tort à moi-même et aux autres, je leur envoie tout mon amour
Sous le bras : A ces parties en moi impuissantes et en rage de l’être
Dessous des seins : Je leur envoie tout mon amour

Point Karaté : (3 fois) Et même si je ne suis pas parfait(e), que je ne peux pas faire grand-chose de là où je suis, je m’accepte profondément et totalement

Dessus de la tête : C’est incompréhensible ce qui vient de se passer
Début du sourcil : Je ne sais pas pourquoi cette tragédie a eu lieu
Coin de l’oeil : Je suis impuissant(e), je ne peux rien y faire
Sous l’oeil : Je ne peux même pas le comprendre
Sous le nez : Et bien que je ne sois pas en mesure de le comprendre
Dans le creux du menton : Et bien que je ne sois pas en mesure d’aider
Sous les clavicules : Et bien que je ne sois pas en mesure de faire quoi que ce soit
Sous le bras : Et bien que je ne me sente d’aucune aide
Sous les seins : Je me respecte profondément même si je ne peux rien faire qu’envoyer tout mon amour à ceux qui souffrent de cette tragédie

Point Karaté : (3 fois) Je suis bouleversé(e), en colère et impuissant(e) et je sais que cela ne va aider personne, malgré tout, je m’accepte avec ces sentiments

Dessus de la tête : Ce que je ressens est indescriptible
Début du sourcil : Je sais que j’ai de la colère en moi et du ressentiment
Coin de l’oeil : Oui mais cela ne va aider personne
Sous l’oeil : En étant bouleversé(e) et en colère
Sous le nez : Je ne fais que rajouter mon état à la colère et au désarroi ressentis dans le monde
Dans le creux du menton : Je choisis maintenant de libérer tout cela
Sous les clavicules : Je choisis de libérer maintenant ma propre souffrance (prendre le temps de respirer et de liberer en conscience)
Sous le bras : Je choisis de me sentir en Paix (inspirer et ressentez cette paix, invitez la)
Sous les seins : Je choisis de remettre tous mes ressentis et émotions perturbées dans le TOUT, dans la lumière

Point Karaté : Malgré la terrible tragédie, j’envoie la Paix et l’Amour que contient mon cœur:
A tous ceux qui souffrent, j’envoie la Paix et l’Amour que contient mon cœur
A ma propre souffrance, j’envoie la Paix et l’Amour que contient mon cœur
A travers le monde entier,
Malgré la terrible tragédie, Je choisis d’être en paix.

Dessus de la tête : Je refuse de donner mon énergie à créer des pensées négatives
Début du sourcil : J’utilise cette terrible tragédie et mon incompréhension
Coin de l’oeil : Pour me rappeler à quel point il est important  pour moi d’être en Paix
Sous l’oeil : Pour me rappeler d’être un messager de Paix dans le monde
Sous le nez : Peu importe à quel point le monde est violent
Dans le creux du menton : Je choisis d’être un messager de la Paix
Sous les clavicules : Je choisis d’être un messager de l’Amour
Sous le bras : Je choisis d’être un messager de la Bonté
Sous les seins : Pour cela je choisis d’abord de faire la paix en moi avec toutes mes parties blessées

Dessus de la tête : Je m’engage à faire la paix en moi d’abord
Début du sourcil : Je m’engage à ce que chaque pensée que je puisse avoir
Coin de l’oeil : Ne soit rien d’autre que Paix et Bonté
Sous l’oeil : Je m’engage à ce que chaque sentiment et émotion de mon cœur
Sous le nez : Ne soit rien d’autre que de la Compassion et de l’Amour
Dans le creux du menton : Me remplissant maintenant de Compassion, de Paix, d’Amour et de Bonté (inspirez profondement)
Sous les clavicules : J’envoie cette énergie à travers le monde (expirez lentement)
Sous le bras : Pour toucher et guérir toutes les personnes qui souffrent
Sous les seins : J’accepte de tout apaiser en moi afin de ne pas rajouter de la souffrance à la souffrance humaine dans le monde

Point Karaté : (3 fois) Je suis un(e) puissant(e) créateur/créatrice, J’ai une énergie puissante, ET J’envoie maintenant cette énergie à travers le monde entier Pour toucher les autres avec Compassion, Amour et Bonté

Dessus de la tête : Je sais que cela je peux le faire
Début du sourcil : Que j’ai cette possibilité d’envoyer tout mon cœur aux autres
Coin de l’oeil : C’est en mon pouvoir de le faire
Sous l’oeil : Je peux me sentir à nouveau ma puissance malgré tout
Sous le nez : Face à cette tragédie insensée et à tout ce qui se passe dans le monde
Dans le creux du menton : J’ai le pouvoir et la responsabilité de le faire et je le fais
Sous les clavicules : J’envoie dès à présent l’énergie de l’Amour à travers le monde entier
Sous le bras : J’accepte d’avoir ce pouvoir d’envoyer de l’amour et de la lumière
Sous les seins : A travers le monde et pour toutes les personnes en souffrance, quelques soient leurs souffrances

Point Karaté : J’ai le pouvoir de créer la Paix et l’Amour dans mon propre cœur Dans mon propre corps, dans mon propre champ énergétique

Dessus de la tête : J’harmonise mon système énergétique et mes émotions
Dessus de la tête : Je crée en conscience une énergie d’amour pour tous les êtres
Début du sourcil : Je revendique maintenant mon pouvoir, ma puissance
Coin de l’oeil : Pour créer de l’Amour et de la Paix en moi et dans mon entourage
Sous l’oeil : J’envoie toutes ces intentions bienveillantes à travers le monde
Sous le nez : Je suis un(e) créateur/créatrice puissante
Dans le creux du menton : Je choisis d’utiliser mon pouvoir de création
Sous les clavicules : Pour créer Amour et Paix autour de moi
Sous le bras : Peu importe ce qui se passe d’autre dans le monde
Sous les seins : Je participe en conscience à la création et à la manifestation de l’amour dans le monde

Point Karaté : Et peu importe les choix que les autres font Mon choix est clair J’ai fait mon choix Et  mon choix est d’être un messager de Paix et d’Amour Dans mon propre esprit, dans mon propre corps et dans mon propre champs énergétique

Point Karaté : (1 fois) Et comme personne d’Amour, de Paix et de Bonté Je traverse maintenant cette journée, je suis en paix avec moi-même et tous les êtres quels qu’ils soient

Point Karaté : Je rayonne en moi et autour de moi une énergie constante de bienveillance envers tous les êtres, dans la tolérance et la compréhension

Respirez profondément, buvez un peu d’eau.

Pratiquez en adaptant ce protocole autant que nécessaire, transmettez le à vos amis, à vos proches,  à ceux qu’il vous semble nécessaire.

 

En dernier lieu, je mets mes compétences de praticienne EFT aux services des victimes de ces violences, par skype ou par téléphone. Il vous suffit de me contacter par mail contact@peggyhermite.com

Prenez soin de vous
Avec tout mon Amour
Peggy

ma religion est l'amour

Tout part de nous – Ho’oponopono

TOUT PART DE NOUS
Ho’oponopono, la sagesse hawaïenne, nous enseigne que nous sommes responsable de tout ce que nous vivons. C’est de prime abord difficile à admettre surtout si c’est la première fois que vous lisez quelque chose de ce genre! En fait, ho’oponopono considère que ce sont nos pensées qui créent notre réalité. Si je vis des difficultés dans ma vie, c’est que mes pensées ne sont pas adéquates, qu’elles sont erronées. Aussi tant que je ne vis pas une vie parfaite et harmonieuse en tous domaines c’est qu’il me reste des pensées erronées à corriger dans les domaines concernés. C’est d’ailleurs ce que signifie Ho’oponopono : corriger ce qui est erroné, ou rendre droit.
Le Dr Ihaleakala Hew Len a utilisé Ho’oponopono dans un hôpital psychiatrique, il a réclamé les dossiers des patients dont certains été très violents et sévèrement atteints, puis il s’est enfermé dans son bureau. Quelques mois après, sans jamais avoir rencontré un seul des patients, l’état de ces derniers s’était considérablement amélioré, les traitements avaient été allégés et les isolements se raréfiaient. Après 3 ans la salle des cas les plus graves a été fermée.
La grande question est: « mais comment a-t-il fait? ». Voici sa réponse:

 » Je guéris la partie en moi qui les a créés. Car tout dans ma vie est ma création. Donc pour changer ma vie, je dois commencer par moi. Et cela se fait en répétant simplement « Désolé, pardon, merci, je t’aime ». Cela invoque l’esprit d’amour pour guérir la partie de moi-même en rapport avec le problème et corrige en conséquence les pensées erronées à ce sujet. »

« Je dois commencer par moi », c’est donc bien que tout est à l’intérieur de nous et que tout part de nous. Nous devons impulser les choses pour les créer dans la matière. Si elles ne sont pas créées comme nous l’entendions c’est que le programme interne a un défaut que l’on peut corriger grâce à Ho’oponopono (entres autres).
D’ailleurs ne dit-on pas : « Aide-toi et le ciel t’aidera »? Combien de fois avons-nous entendu cette vérité? Il est pourtant des domaines, ceux de nos projets, de nos envies notamment pour lesquelles cette phrase ne semble d’aucun secours: « non, c’est trop tôt, je ne suis pas prête… » « j’attends d’avoir ceci, d’avoir fini cela » ou pire « j’attends que ce soit le bon moment ». Et nous voici alors en position d’attente, que le ciel veuille bien nous faire signe. Il le fait sûrement d’ailleurs, mais « on n’est pas sûre, cela ne peut pas être pour nous… » etc… Cela vous parle?
Et bien sachez que pour recevoir ces signes, il vous faut d’abord décider ce que vous voulez faire, ou définir ce dont vous avez besoin, puis vous mettre en action, en quête de ce besoin. Alors, l’univers tout entier se réalignera pour répondre à votre demande ou votre besoin. C’est ainsi que cela fonctionne. L’impulsion doit être intérieure, et le reste en découle et surtout pas l’inverse. Si vous attendez que l’univers veuille bien vous donner toutes les conditions idéales pour vos projets/envies/besoins, vous pouvez attendre longtemps et peut être même ne jamais les voir arriver. Tandis que si vous savez ce que vous voulez et que vous réalisez chaque jour une étape vers cet objectif, l’univers répondra à votre impulsion en vous envoyant des opportunités, des occasions, des inspirations. A vous ensuite de les reconnaitre et de les saisir.
Une autre chose à savoir c’est que l’Univers aime la rapidité. L’inspiration est souvent envoyée à plusieurs personnes en même temps. Celle qui réagit la première a donc le champ complètement ouvert, les autres devront se satisfaire des restes.
Si vous rencontrez des difficultés à vous mettre en action je vous offre ce protocole EFT:
Intensité?
Point Karaté: « Même si j’ai des projets que j’ai du mal à concrétiser, je m’aime et je m’accepte infiniment;
même si je sais que je dois me mettre en action et travailler sur mes projets, mais que je n’y arrive pas et que je trouve toutes sortes d’excuses pour éviter de m’y mettre réellement, je m’aime et je choisis aujourd’hui de respirer et de rester calme;
même si je ne comprends pas pourquoi je bloque sur la mise en route de mon projet, et que je vois absolument pas comment me sortir de cette impasse, je m’ouvre à la possibilité de faire sauter tous ces verrous rapidement et facilement »
Dessus de la tête: j’ai pleins de projets et pourtant je n’avance sur aucun
Début du sourcil: chaque jour je procrastine, et je renâcle à m’y mettre
Coin de l’œil: c’est tout simplement impossible pour moi de m’assoir, de réfléchir et concrétiser mon projet
Sous l’œil: je ne comprends pas pourquoi ça bloque, ce projet me tient pourtant tellement à cœur
Nez/Menton: je n’y arriverais jamais
Clavicule: je ne suis pas suffisamment compétente
Aisselles: je ne sais absolument pas comment m’y prendre
Sous seins: ni même par où commencer
Dessus de la tête: il doit bien y avoir une solution
Début du sourcil: et si je mettais ce projet dans mes priorités?
Coin de l’œil: c’est bien ce qui me fait peur, que cela me prenne tout mon temps
Sous l’œil: je n’en ai déjà pas beaucoup, mais là je ne ferais rien d’autres à coté
Nez/ menton: et qui sait combien cela me prendra de temps après?
Clavicule: je n’ai pas commencé que je n’en vois pas le bout
Aisselles: ça me fatigue d’avance
Sous seins: et si cela était facile et amusant de travailler ce projet?
Dessus de la tête: et si une fois le premier pas franchi, le reste découlait tout seul
Début du sourcil: après tout, on dit bien « aide-toi et le ciel t’aidera »
Coin de l’œil: en avançant petit à petit, régulièrement sur mon projet, je suis assurée que l’univers me soutiendra
Sous l’œil: je m’ouvre à recevoir tous les signes et inspirations qui contribuent à la bonne réalisation de mon projet
Nez/menton: je m’ouvre à la possibilité de concrétiser mon projet dans les délais optimaux pour moi
Clavicule: je m’ouvre à la possibilité que mon projet avance rapidement et facilement, dans la joie et la bonne humeur
Aisselles: je m’ouvre à la possibilité de prendre plaisir à définir, concrétiser et peaufiner ce projet qui me tient à cœur
Sous seins: Aujourd’hui je choisis d’être efficace et de réaliser une étape vers mon objectif
Respirer profondément et boire de l’eau
Quelle est l’intensité désormais?
Ce protocole peut-être répété tous les jours autant que nécessaire, je vous encourage à l’adapter à votre situation personnelle. Je peux d’ailleurs vous y aider le temps d’une consultation par exemple.
Je vous invite également à participer au webinaire de Gaelle Le Reun ce soir 11 août à 20h30, elle nous invite à profiter de l’été pour initier cette impulsion intérieure justement, pour oser changer de vie!
Il vous suffit de cliquer ici:
Source d’inspiration  pour cet article:
« Ho’oponopono, la sagesse hawaienne » Luc Bodin
« La clé » Joe Vitale

De la perfection à l’amour

Ah le perfectionnisme! C’est que j’en connais un rayon à ce propos!

J’aime les choses bien faites, belles, parfaites. Je me donne souvent du mal pour qu’il en soit ainsi. Mais je dois avouer que c’est épuisant, encombrant aussi souvent. C’est en effet un excellent moyen de ne rien faire: « ah oui mais non, il me manque ça », « ah oui mais non je ne suis pas prête », « dès que j’aurai fini cette formation, tout sera ok ». Mon œil, oui! On sait très bien, nous les perfectionnistes, ce qui sera ensuite: on en démarrera une autre de formation! Pas vrai?

Et oui certaines personnes préfèrent attendre les conditions idéales avant d’agir. Le perfectionnisme devient alors source d’échec, du moins d’immobilisme. Il agit comme un frein, parcequ’alors même si on ose entreprendre quelque chose, il y a fort à parier que nous serons insatisfaits ou deçus du résultat.

Mais l’avantage c’est qu’on a un résultat! Une base qu’on peut éventuellement améliorer (ben oui on ne se refait pas comme ça…). C’est donc déjà beaucoup mieux que de n’avoir rien fait!

Je rappelle mes 2 citations fétiches, 2 fantastiques moteurs dans ma vie:

Tourbire

creation adam texte

Alan Cohen le souligne aussi: « N’attendez pas que les conditions soient parfaites pour commencer, le fait de commencer rend les conditions parfaites »

Mais malgré cela, mon côté perfectionniste rechigne, attend, révise 1000 fois avant de se dire « bon, assez attendu, on y va ».

Et je tombe sur un message dans le livre « La petite voix » de Eileen CADDY qui m’éclaire enfin : « ce sera fait avec amour et donc à la perfection. Que la perfection soit ton but à tout instant. Lorsque tu fais quelque chose avec Amour, tu le fais pour Moi ».

Waouh, on a donc le droit d’exiger la perfection, d’agir pour et avec perfection non pas pour que les choses soient bien faites, excellentes, parfaites, non pour qu’elles soient faites avec Amour. Et c’est cela qui les rend parfaites! mais quel bonheur et quel soulagement cette petite phrase. D’ailleurs cela résonne avec un autre message récent qui parlait déjà d’amour:

« Une grosse et lourde porte me fut montrée très difficile à ouvrir parce que les gonds étaient rouillés. Puis je vis que l’on mettait quelques gouttes d’huile sur les gonds et qu’on manœuvrait doucement la porte jusqu’à ce qu’elle puisse être ouverte du doigt. j’entendis les mots : « utilise de plus en plus l’huile de l’amour, car c’est l’amour qui trouvera toujours un chemin. Ouvre ton cœur et laisse l’amour couler librement! ». » 

Aujourd’hui encore je reçois ce message d’Amour et je ne résiste pas à le partager avec vous:

 

Avec tout mon Amour, ouvrez vos coeurs les zAmis, et accueillez cet Amour, rien que pour vous!

« Le jeu de la vie »

Dans cet article, je vous propose la chronique du livre « Le jeu de la vie » de Florence Scovel Schinn, artiste et professeur de métaphysique à New York dans les années 1920.

J’aime souvent à dire que la Vie est un vaste terrain de jeu et d’expériences. C’est aussi ce que pense l’auteur : « La vie n’est point une bataille mais un jeu. » Et pour jouer et gagner à ce jeu, il faut d’abord en connaître les règles. Ce sont celles de la loi spirituelle enseignées dans le livre de la Vie, appelées « Donner et Recevoir ».

Quand ce petit livre « Le jeu de la vie » m’a été offert, j’y ai prêté peu d’attention, j’avoue. Il ne « payait pas de mine » comme on dit. Mais dès les premières lignes, je me suis dit que c’était exactement ce dont j’avais besoin. C’est un condensé de ce que j’ai déjà appris mais avec une dimension plus grande. L’auteur explique en effet, très simplement les grandes lois qui régissent notre Univers et surtout comment les mettre en pratique grâce à ce qu’elle appelle des « paroles ». Des phrases, demandes, prières ou affirmations, peu importe le nom qu’on leur donne, lesquelles permettent à l’Univers d’agir en notre faveur.

Ce petit livre est une vrai mine d’or en réalité, que j’ai à coeur de partager avec vous aujourd’hui. Je vous invite à vous le procurer, à le lire, l’étudier et à l’appliquer dans votre vie. Je suis convaincue qu’il peut être source de prise de conscience et de profonde transformation si tel est votre désir.

Par contre, ce n’est pas un livre magique, il ne suffira pas de l’acheter ni même de le lire, il vous faudra expérimenter cet état d’esprit, cet état d’être que l’auteur propose et ces paroles pour concrétiser dans la matière vos demandes. Ces paroles, elles, peuvent vraiment se révéler magique, j’en suis sûre. La foi absolue sera alors votre alliée pour que la parole prononcée se concrétise dans votre vie.

Il faudra de plus bien se garder de ce que l’on imagine, pense, souhaite, pour savoir ce que l’on veut voir manifester dans le réel. La puissance de la parole, l’auteur y consacre un chapitre. Vous en connaissez déjà l’importance, j’en ai déjà largement parlé sur ce blog.

En effet, « tout ce que l’homme sème, il le récoltera », tout ce que l’homme donne en parole ou action lui sera rendu. Si on est surpris de la récolte, il convient donc de vérifier ce qui a été semé auparavant, et être vigilant pour la prochaine mise en culture!

Pour terminer, Florence Scovel Schinn donne plusieurs exemples d’affirmations à utiliser pour aider ou débloquer certaines situations.

J’ai notamment beaucoup utilisé, plusieurs fois par jour, celle-ci pour me rétablir plus rapidement:

« L’amour divin inonde ma conscience de santé et chaque cellule de mon corps de lumière et de guérison ».

Son 2e livre « Votre parole est une baguette magique » est un recueil de ces affirmations classées par catégorie: succès, prospérité, santé, bonheur, amour, pardon, sagesse… Il y en a largement pour trouver celle qui résonne le plus en nous sur le moment, puis l’utiliser en conscience en le répétant pour bien s’en imprégner, puis le laisser s’infuser dans nos vies, en remerciant de ces cadeaux qui nous sont donnés.

« D’heureuses surprises m’arrivent chaque jour et je regarde avec gratitude celle que j’ai devant moi »

« Je rends grâce pour mon bonheur permanent, ma santé permanente, ma richesse permanente, mon amour permanent »

Plus ces affirmations seront vôtres, plus vous les vibrerez, plus vous attirerez ces états. Le cercle vertueux de la loi d’attraction sera en route!

Belle soirée,

Dans l’harmonie

L’origine de la prospérité

J’écoute en ce moment les méditations de Deepak Chopra sur la prospérité. Elles me permettent tout un cheminement intérieur sur, entre autres, qu’est ce que la prospérité pour moi? mais aussi avoir de la gratitude envers tout ce que j’ai déjà, et surtout comment vivre encore plus de prospérité dans ma vie.

J’aspire en effet à améliorer mon quotidien, à développer mon activité professionnelle et à vivre confortablement, dans la prospérité et l’abondance. Je pense que chacun de nous y a droit. Et malgré tout ce que j’ai lu, entendu, étudié, ce n’est pas si simple.

J’ai tout le confort émotionnel et matériel: une super famille, un job intéressant, une maison… Et beaucoup se contenterait déjà de ça, j’en suis consciente! Je considère que c’est le minimum normal dont chacun devrait disposer.

Mais depuis que j’entends parler d’abondance, j’entends dire que chacun peut y avoir accès. Et cette « vérité » ne résonnait pas en moi. Une petite voix me disait « Mais enfin comment tout le monde pourrait il vivre dans l’abondance? si c’était possible, ça se saurait, et ce serait même déjà le cas! ». Je comprends maintenant que cette petite voix, cette part de moi parlait avec la peur du manque (apparue dans mon enfance).

Je ne pouvais pas développer d’avantage la prospérité dans ma vie, parce que quelque part, cela signifiait « voler la part de quelqu’un d’autre ».  Mais ça c’était avant d’apprendre l’origine de la prospérité. Je ne m’étais jamais interrogée sur ce point: d’où vient la prospérité? C’est pourtant fondamental! En tout cas, cela change radicalement ma vision de la prospérité aujourd’hui. Parce que la prospérité provient d’une source infinie, et pas d’une source limitée comme je le croyais avant. Alors forcément si cette source d’abondance était limitée, et que moi j’en obtenais beaucoup, alors quelqu’un d’autre en avait moins, à cause de moi!

Maintenant que je sais que cette source est infinie, je peux y puiser comme je le désire sans léser personne. Et chacun peut faire de même. C’est formidable, non?

Il suffit pour cela de se connecter à la source infinie de la prospérité. Je le mentionne dans mon ebook que vous pouvez télécharger ci- contre, j’ai pris l’habitude de me brancher tous les matins à la source de toutes énergies, c’est mon rituel en partant travailler. Désormais je dit « Je me connecte à la source de toutes choses, toutes énergies et toute prospérité » ce qui m’ouvre le champ infini des possibilités, et le vôtre également je l’espère!

Dans l’abondance et à l’harmonie

Belle fin de journée

abondance et prosperite

 

Une histoire de talents

Ce week end lors d’une exposition de peintures sur la promenade de Jullouville, j’ai entendu cette bribe de conversation entre une dame et un des artistes exposant :
–  »moi, je suis nulle en peinture »
–  »et, tu es douée en quoi? », lui répond le peintre

Cette remarque m’a fait sourire en passant! Il a raison cet artiste, on focalise trop souvent sur ce qui ne fonctionne pas, sur nos défauts, nos erreurs … On se plaint, on critique, c’est facile. Et je n’y ai pas échappé, j’avoue avoir fait un peu ‘ma victime’ ces derniers temps.

L’avantage c’est que dès lors qu’on prend conscience de comportements inappropriés, on peut décider de les changer et acter ces changements.
Il me semble que c’est Max Piccinini qui dit:
 »Pas de prise de conscience, pas de changement,
Et pas de changement, ben … pas de changement ! »
Il n’y a pas de mystère ! Les choses se font rarement toute seule.

Donc aujourd’hui, je décide de focaliser sur:
– ce qui fonctionne,
– ce que j’ai déjà réalisé et qui permettra la mise en place du reste,
– sur qui je suis,
– et sur la gratitude et  »l’admiration pour toute la prospérité que j’aie autour de moi » comme nous le conseille Deepak Chopra aujourd’hui.

C’est juste une question d’intention et de vigilance pour aujourd’hui.
Cette dame en réajustant sa vision des choses a répondu :  »En quoi je suis douée? En tout le reste! » Ben voilà, elle a pleins de talents. Et nous en avons tous des talents, connus ou pas encore révélés. Mais chacun de nous est doué pour quelque chose.

Quel est le vôtre ?

Prenez soin de votre harmonie en ce début de semaine!

Le pardon

Noël est déjà derrière nous! On dit cette période plus propice au pardon qu’autrement. J’estime que le moment de pardonner ne se décide pas vraiment à l’avance, il s’impose à vous quand c’est le moment, il se ressent. J’aimerais partager avec vous mon expérience sur le sujet.

J’étais en froid avec un de mes proches. Une de ces situations, où chacun reste campé sur ses positions et où on attend que l’Autre prenne les devants et arrondisse les angles à notre place. Sauf que… ça n’arrivait pas…

Une fois de plus, je me suis résignée à raccrocher les wagons… Flûte la messagerie, je laisse un laconique « c’était pour prendre des nouvelles ». Pas de retour…
Deuxième tentative, nouveau message, toujours pas de retour.
Le doute s’installe,  » il m’en veut, il filtre ses appels… » Quand, au troisième message,  je fais encore chou blanc, je me dis que « là, c’est sûr il est fâché! »

Et là c’est le début de la fin, la colère intérieure monte, et avec elle des dialogues intérieurs sans fin. Au petit matin, je suis même réveillée par ces pensées parasites et je peux faire une croix sur la fin de ma nuit! C’est à ce moment que je décide que ça suffit et que je le rappellerais pour l’inviter à manger! Et ce pour l’unique raison de pouvoir être en paix avec moi-même!

Oui, cet homme, mon père, a fait des erreurs, pleins même, et il a laissé des blessures dans mon âme. Malgré cela, je reconnais aujourd’hui que j’ai besoin de le voir, alors que jusque là je préférais le tenir éloigné pour ne pas avoir à souffrir encore. Et puis, moi aussi j’en ai fais des erreurs. Mais mieux encore, grâce à lui, à toutes ses maladresses,  je suis qui je suis aujourd’hui!

Reconnaître ce besoin m’a permis de reprendre le téléphone pour être enfin tranquilisée, apaisée, cesser d’être en lutte avec moi-même.

pardon

Et devinez quoi? Son téléphone était en panne!
Je me suis donc montée le bourrichon toute seule comme une grande. Si je m’étais souvenue des accords toltèques suivants:

accords_tolteques

Notamment de « n’en fais pas une affaire personnelle » et « ne fais aucune supposition », je me serais éviter bien des désagréments.

En tout cas, cela m’a permis d’aller au bout du processus et de retrouver enfin la paix.

S’autoriser

Le sommet de la réussite vient tout juste de se terminer et je m’étais bien habituée aux deux conférences quotidiennes depuis une semaine alors que je me demandais bien comment j’allais trouver le temps. J’ai d’ailleurs béni la technologie pendant ce sommet: je partais travailler en bus, oreillettes bien calées et calepin à la main prête à dégainer le stylo chaque fois que le conférencier faisait résonner quelque chose moi.
Et je peux vous dire qu’une foultitude d’idées inspirantes ont éclairés bien des aspects, m’ont conforté dans d’autres ou m’ont apporté une nouvelle façon de voir les choses.
C’était très instructif et j’ai vraiment beaucoup aimé.
Notamment Bruno Lallemand, dans sa conférence «  » nous rappelait l’importance de s’autoriser la réussite en l’occurrence. Oui c’est vrai c’est primordial mais c’est quelque chose que je pratique déjà et je constate que ce n’est pas suffisant.
S’autoriser, dit il c’est « être auteur de ».
Mais oui bien sûr! Je n’avais jamais percuté là dessus! Et je sens que cette petite phrase recèle une véritable importance mais qui m’échappe encore. Pendant plusieurs jours, elle me revient, elle tourne, sans arriver à saisir pourquoi dire « je m’autorise » ne sonne pas pareil et donc n’a pas le même impact que « je suis auteur de ».
Est ce que vous percevez vous aussi cette nuance?

Et là, le déclic! c’est parce que dire « Je m’autorise à vivre dans l’abondance » par exemple ça reste au niveau du mental. C’est bien joli, et néanmoins important mais …et après?

Tandis que « Je suis auteur de l’abondance dans ma vie », je passe au niveau supérieur, celui de l’action! Alors que tout le sommet de la reussite traitait de « Passez à l’action », cette évidence ne m’avait pas encore frappée!

Je m’autorise à vivre dans l’abondance, OK, j’invite l’argent dans ma vie, dans mon quotidien et je pense qu’il est nécessaire de commencer par là. J’en prends la décision consciente. Mais ça reste, à mon sens, passif. C’est comme si j’attendais que l’abondance vienne toute seule.
Ensuite déclarer « Je suis l’auteur de l’abondance dans ma vie », cela sous-entend que je mets en place des actions pour faire rentrer de l’argent dans ma vie.

Je ne sais pas si la différence est aussi flagrante pour vous que pour moi, en tout cas j’en saisi maintenant toute la nuance et je suis heureuse de vous la partager!

Je vous souhaite de belles fetes de fin d’année dans l’abondance.

corne abondance noel