Archives pour la catégorie Outils d’harmonie

Ne pas céder à la peur, faire place à la paix

La semaine dernière des évènements d’une rare violence, innommable se sont déroulés. Nous laissant tous abasourdis, hébétés, choqués devant cette haine incompréhensible. Comment peut-on à ce point croire que tuer va résoudre des problèmes?

Mais laissons cela de côté, ce n’est pas du tout l’objet de cet article.

Face à cela, nous nous sommes tous levés pacifiquement pour faire front et dire stop à la violence. D’une seule voix, dimanche dernier, nous avons dit, dans une belle unité: « je suis pour la paix ».

Ce très beau texte d’auteur inconnu, parfois attribué à l’abbé Pierre résume très bien ce que je ressens:

« Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir.
Je continuerai à aimer, même si les autres distillent la haine .
Je continuerai à construire, même si les autres détruisent.

Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre.
Je continuerai à illuminer, même au milieu de l’obscurité.
Je continuerai à semer, même si les autres piétinent la récolte.
Et je continuerai à crier, même si les autres se taisent.
Et je dessinerai des sourires sur des visages en larmes .
Et j’apporterai le soulagement, quand on verra la douleur.
Et j’offrirai des motifs de joie là où il n’y a que tristesse .
J’inviterai à marcher celui qui a décidé de s’arrêter..
Et je tendrai les bras à ceux qui se sentent épuisés.

Car au milieu de la désolation, il y aura toujours un enfant qui nous regardera, plein d’espoir, attendant quelque chose de notre part et même si nous sommes au milieu de la tourmente, le soleil surgira toujours de quelque part et au milieu du désert poussera une plante.
Il y aura toujours un oiseau qui chantera pour nous, un enfant qui nous sourira et un papillon qui nous fera cadeau de sa beauté.

Mais… si un jour tu vois que je ne marche pas, que je ne souris pas ou que je me tais, alors approche-toi seulement de moi et donne-moi un baiser, tiens-moi dans tes bras ou offre-moi un sourire.
Ce sera suffisant, car j’aurai sûrement oublié que la vie m’a accablé et m’a surpris pendant un moment.
Seulement un geste de ta part me fera retourner à mon chemin
Ne l’oublie jamais…. »

 

C’est pour cela que nous devons désormais nous focaliser, encore et toujours sur ce que nous voulons nourrir. Mère Térésa disait : »je n’irai pas à une manifestation contre la guerre, mais si vous faites une manifestation pour la paix, invitez-moi ». Il ne s’agit pas simplement de rhétorique mais d’égrégores, d’intentions. L’énergie suit l’intention, c’est une des premières règles que j’ai apprise en énergétique. Aussi, manifester contre les attentats revient à les nourrir et  va à l’encontre même de l’effet escompté pour la plupart. Au contraire marcher pour la paix, nourrit la paix et cesse de faire grossir les énergies de violence.

Comment construire un monde lumineux, joyeux, respectueux, d’amour, si l’on ne parle que de violence, barbarie, terrorisme et attentats?

Je ne nie pas leurs existences, cela est arrivé, mais je refuse de leur donner plus de force.

Je choisis et mène mes actions pour la liberté, pour la paix, pour la lumière et pour l’amour.

En cela, je vous propose un protocole Zensight de Sophie Merle qui m’a apaisé instantanément, m’aidant à retrouver mes esprits . Le Zensight fait partie des techniques de psychologie énergétique, il s’agit d’informer nos cellules en prononçant à voix haute de préférence (du moins les phrases qui nous parlent le plus) des phrases puissantes afin de libérer notre mental et nos corps énergétiques des blocages, traumatismes et peurs.

Traiter un traumatisme tout en douceur avec le procédé ZENSIGHT 

Avis à prendre en compte: 
Z
ensight est un procédé qui agit très en douceur.  Cependant, lorsqu’un traumatisme remonte à l’enfance ou qu’il est très sévère et/ou complexe, ou s’il perturbe la vie au quotidien, il est conseillé de consulter un professionnel plutôt que d’effectuer le traitement tout seul.  Bien que Zensight minimise les risques de se trouver submergé(e) d’émotions violentes, celles-ci sont toujours possibles. De plus, l’isolement est souvent un facteur inhérent au traumatisme  d’origine. De ce fait, le soutien d’une personne compétente est souhaitable.

Protocole Zensight de guérison des traumatismes

IMPORTANT: Répétez l’expression clef  « Paix, calme et bien-être » pendant une bonne dizaine de secondes à la fin de chaque phrase. (J’ai choisi: « paix, amour, lumière »)

Je dissous toutes les oppositions  énergétiques ou psychologiques  pouvant nuire à la réussite complète du présent traitement.   (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je fais savoir à toutes les différentes parties de moi-même impliquées de n’importe quelle façon qui soit à cet incident, que je m’adresse à chacune d’elles et que je les aime et les accepte toutes sans distinction.   (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Toutes les différentes parties de moi-même impliquées de n’importe quelle façon qui soit aux difficultés que j’ai à surmonter cet incident, m’aident maintenant à en guérir tous les aspects de manière facile, rapide, intégrale et permanente.   (« Paix, calme et bien-être », etc.)

 Je guéris toutes les façons que j’ai de vouloir oublier cet incident et en même temps de ne pas vouloir.   (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris  toutes les peurs et terreurs, anxiétés ou appréhensions  ressenties par n’importe quelle partie de moi même chaque fois que je pense à cet incident.  (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris dans toutes les différentes parties de moi-même toutes les peurs acquises en raison de  qui s’est passé.    (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris, transforme et romps tout cordon énergétique liant  encore n’importe quelle partie de moi-même à cet incident  dramatique.    (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris la décision originelle prise par n’importe quelle partie de moi-même que jamais je ne parviendrais à vivre dans la sérénité.   (« Paix, calme et bien-être », etc.)

J’installe dans toutes les différentes parties de moi-même la certitude que je peux vivre dans la sérénité.   (« Paix, calme et bien-être », etc.)

J’informe toutes les différentes parties de moi-même que je suis maintenant capable de vivre dans la sérénité.   (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris toutes les croyances contraires à mon bien-être formées par n’importe quelles parties de moi-même par rapport aux  autres, au monde en général ou à ce que je peux attendre de la vie depuis que cet incident s’est produit.   (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris toutes mes façons de croire depuis cet incident que je ne mérite pas les bienfaits de la vie.  (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris dans chaque partie de moi-même toutes tendances à croire que cet incident dans ma vie est une juste punition.  (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris dans chaque partie de moi-même toutes les façons que j’ai de me comporter de manière contraire à mon bien-être dans la vie depuis que cet incident est arrivé.   (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris dans chaque partie de moi-même toutes tendances à vouloir ré-expérimenter la souffrance vécue lors de cet incident.  (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris dans chaque partie de moi-même l’origine de toutes tendances à vouloir revivre des  situations qui ravivent d’anciennes souffrances. (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris et supprime toutes les voies employées par importe quelle partie de moi-même pour m’inonder de chagrin (désespoir, peur, colère, etc.), chaque fois que je repense à cet incident.    (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris l’impact qu’à eu cet incident sur mon corps, système énergétique, ainsi qu’au niveau cellulaire, moléculaire et des A.D.N. de mon organisme.  (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris dans chaque partie de moi-même tous les aspects dramatiques de cet incident, y compris ceux dont je ne me souviens pas consciemment.  (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Je guéris à travers mon organisme toutes les voies neurales contraires à mon bien-être connectées à cet incident dramatique. (« Paix, calme et bien-être », etc.)

J’installe au sein de toutes les différentes parties de moi-même de nouvelles façons de me comporter calmement en rapport avec cet incident.   (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Toutes les différentes parties de moi-même bénéficient de l’entière guérison issue de ce traitement.  (« Paix, calme et bien-être », etc.)

J’étends tous les bienfaits de ce traitement sur tout mon passé, tout mon présent, et tout mon avenir.  (« Paix, calme et bien-être », etc.)

J’installe à travers mon organisme toutes les voies neurales nécessaires au soutien et au renforcement continuels de ma guérison.  (« Paix, calme et bien-être », etc.)

Prendre maintenant une bonne respiration lente et profonde trois fois de suite puis boire de l’eau, beaucoup d’eau. 

 

Pour poursuivre le nettoyage voici un autre exercice si le travail avec les anges vous parlent plus que le Zensight ou en complément. J’ai tiré une carte (Guérir avec les anges de Doreen Virtue) dimanche soir en pensant à cet article et en demandant quel était le message à passer, l’attitude à avoir désormais?

« Balayez la peur »
Demandez aux archanges Michaël et Raphaël de dissiper l’énergie de peur qui s’accroche à vous, votre entourage, la situation que vous vivez ainsi que toutes les personnes impliquées.
Dites simplement:  » Archanges Michaël et Raphaël, je vous appelle en cet instant, avec votre groupe d’anges de miséricorde. Je vous en prie, faites pénétrer un tube par le chakra couronne et aspirez toute énergie toxique, peur ou entité énergétique »
Visualisez et ressentez ce travail de nettoyage en profondeur à l’intérieur de votre corps de la tête aux pieds. Des frissons ou autres signaux physiques peuvent être ressentis.
Dès l’apaisement des sensations poursuivez:
« Archanges Michaël et Raphaël, merci pour ce soin. Maintenant, je vous en prie, remplissez ce corps de votre éclatante lumière blanche qui guérit et protège »

Pensez à les remercier encore.

 

Voilà pour aujourd’hui, merci d’avoir lu jusqu’au bout. La prochaine étape consistera à manifester dans son quotidien ce que j’on souhaite vraiment. Je vous parlerai dans un prochain article de mon dernier livre de chevet qui m’a aidé en ce sens.

En attendant, douces pensées lumineuses à chacun de vous:

paix amour lumiere

 

Bye bye 2014, hello 2015!

En ce début de nouvelles années je viens vous présenter mes meilleurs voeux en image:

 

voeux 2015

Ce début d’année est le moment idéal pour faire le bilan de l’année écoulée:

– que s’est il passé pour moi en 2014?

– qu’ai je réalisé?

– ai-je atteint mes objectifs? Pensez à vous féliciter pour le chemin parcouru!
Si les objectifs n’ont pas abouti, qu’a -t-il manqué?

 

Prenez maintenant un temps pour réfléchir à ce que vous souhaitez voir arriver en 2015. Clarifier ses désirs et les poser par écrit précisément permet de donner une direction, un but à nos actions et à l’univers tout entier qui se mettra en mouvement à nos côtés pour les voir se concrétiser!

Aussi:

– quels sont mes nouveaux objectifs?

– quels sont les moyens à ma disposition pour y arriver?

– combien de temps vais-je y consacrer?

– dans combien de temps ce projet aboutira-t-il idéalement?

Lister les différentes étapes pour y parvenir, afin que cette échéance à long terme, soit plus facilement réalisable par une succession de petites taches.

Enfin trouver un binôme  un allié pour partager vos avancées, vos doutes, vos succès et vous soutenir mutuellement à chacune des étapes. La route est plus facile accompagné!

Je vous invite à relire l’article de janvier 2014 sur les bonnes résolutions, ici

Merveilleuse année 2015!

au revoir 2014 bonjour 2015

Retrouver son calme dans la tourmente

Il est dans la vie des moments d’expansion et d’autres d’intériorité, d’intégration. La Nature fait état également de phase d’inspiration puis d’expiration, de flux puis de reflux, de calme puis de tempête. C’est cyclique et naturel et nous ne dérogeons pas à cette règle.

Il existe donc des moments à vivre plus sympas que d’autres, plus lents que d’autres, voire carrément plus tumultueux que d’autres.

C’est une de ces phases particulièrement difficile que je traverse actuellement , tant par son intensité que par sa durée, et dont je sors petit à petit je crois. Chaque fois que je croyais avoir touché le fond, un sous-sol entier s’ouvrait sous mes pieds me déstabilisant à nouveau.

La difficulté, outre relationnelle avec mon ascendante qui a retenti par effet miroir sur ma descendante, consiste à préserver mon équilibre personnel, ma relation avec moi-même. Cela consiste à en parler, à exprimer ce que je ressens, cette colère qui sourd en moi, mais sans tomber dans l’excès afin de ne pas alimenter cette spirale de négativisme. Et quand elle nous rattrape tous les jours, c’est rude!

Parce qu’il faut une sacrée dose de courage pour aller regarder le fond de ses casseroles et tout une autre dose de courage pour retrousser ses manches et les récurer! Reconnaître qu’on traverse une période difficile est une étape, accepter d’y remédier en est une autre et faire la démarche encore une autre. Toutes ces prises de conscience sont importantes, il s’agit ensuite d’agir pour changer la situation, à commencer par soi.

On ne peut en effet changer les autres. Par contre, je peux agir sur moi, mes pensées, mon comportement, ce qui retentira par réactions sur mon entourage. Attention toutefois, on ne peut prévoir à l’avance comment réagiront nos proches. Et parfois l’univers fait sortir des gens de notre vie pour nous protéger.

Ce qui me fait tenir dans ces difficultés, c’est de savoir que ce n’est qu’une passe. Tout étant cyclique je sais qu’une période plus calme s’en vient. En attendant je fais de mon mieux pour traverser celle-ci: je crie ma rage,  je vois ma thérapeute, je pleure, j’écris, je tapote, je passe du temps avec ma famille, je me confie à mes amis. Je vous remercie d’ailleurs pour votre soutien et votre présence.

Ainsi j’avance, je me libère au fur et à mesure et je grandis. J’apprends à connaître cette colère qui me faisait peur, je l’accueille, je lui fais une place pour l’exprimer et m’en libérer.  Nos émotions sont juste des supports pour des messages qui souhaitent être entendus et exprimés. Une fois leur mission accomplie, elles se délitent.

Aujourd’hui je pense que le pire est passé (j’espère en tout cas pour cette fois!) et j’entrevois de nouveau les couleurs chatoyantes de la vie. Pour m’aider à consolider mon bien-être, j’ai pratiqué ma méthode favorite de libération des émotions, EFT, grâce au protocole suivant, écrit par Sophie Merle et diffusé dans son recueil de techniques énergétiques. J’ai tapoté quotidiennement pour me reconnecter au positif en le complétant et l’adaptant à ma situation. Ce que je vous invite à faire également en regardant cette vidéo.

Bon tapping!

Voici le lien de téléchargement du script du protocole si vous souhaitez l’imprimer et le lire en même temps que la vidéo:

Cliquez ici pour télécharger le script, puis cliquez sur « script video eft »

 

Et voici la vidéo:

Une histoire de talents

Ce week end lors d’une exposition de peintures sur la promenade de Jullouville, j’ai entendu cette bribe de conversation entre une dame et un des artistes exposant :
–  »moi, je suis nulle en peinture »
–  »et, tu es douée en quoi? », lui répond le peintre

Cette remarque m’a fait sourire en passant! Il a raison cet artiste, on focalise trop souvent sur ce qui ne fonctionne pas, sur nos défauts, nos erreurs … On se plaint, on critique, c’est facile. Et je n’y ai pas échappé, j’avoue avoir fait un peu ‘ma victime’ ces derniers temps.

L’avantage c’est que dès lors qu’on prend conscience de comportements inappropriés, on peut décider de les changer et acter ces changements.
Il me semble que c’est Max Piccinini qui dit:
 »Pas de prise de conscience, pas de changement,
Et pas de changement, ben … pas de changement ! »
Il n’y a pas de mystère ! Les choses se font rarement toute seule.

Donc aujourd’hui, je décide de focaliser sur:
– ce qui fonctionne,
– ce que j’ai déjà réalisé et qui permettra la mise en place du reste,
– sur qui je suis,
– et sur la gratitude et  »l’admiration pour toute la prospérité que j’aie autour de moi » comme nous le conseille Deepak Chopra aujourd’hui.

C’est juste une question d’intention et de vigilance pour aujourd’hui.
Cette dame en réajustant sa vision des choses a répondu :  »En quoi je suis douée? En tout le reste! » Ben voilà, elle a pleins de talents. Et nous en avons tous des talents, connus ou pas encore révélés. Mais chacun de nous est doué pour quelque chose.

Quel est le vôtre ?

Prenez soin de votre harmonie en ce début de semaine!

Je médite, tu médites…vous méditez?

La méditation et ses bienfaits tant vantés ! On ne compte plus le nombre d’articles sur le sujet. Et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.  Tendance la méditation s’affiche de plus en plus dans les médias qui commencent à en diffuser les vertus: apaisement, concentration, libération, regain d’énergie…

Il en existe de toutes sortes: dynamiques, zen, de pleine conscience, de concentration… J’ai même découvert il y a peu la micro-méditation. On ne peut plus dire qu’on n’a pas le temps puisqu’il suffit de 1 à 5 minutes par jour pour se sentir mieux dans sa tête, son coeur et son corps !

 meditation

Oui mais c’est bien joli tout ça, j’ai beau savoir que c’est super, que ça me ferait le plus grand bien, j’ai toutes les peines du monde à me poser et à méditer  Je ne le fais tout simplement pas.

Peut être par manque d’expérience, par flemme, de motivation… Bref je fais un peu figure de mauvaise élève. Mais ça va changer ! Grâce à Deepak Chopra, et son défi gratuit 21 jours de méditations !

Et je vous invite à vous y inscrire de ce pas ici:

http://www.deepakchoprameditation.fr/

Ça commence le 9 juin, inscrivez-vous et venez partager ce que ça vous apporte, ce que ça change dans votre quotidien; ce que je ne manquerais pas de faire régulièrement.

J’adore les défis et je suis curieuse de voir ce que celui ci va donner 😉

Alors, je médite, tu médites, et vous, vous méditez ?

 

Un programme anti-procrastination en 7 étapes pour appliquer nos bonnes résolutions

 

Top New Year resolutions

 

Ah! Les bonnes résolutions du nouvel an. Vous êtes-vous pris au jeu cette année encore ou ne vous en êtes-vous même pas donné la peine? Puisque de toute façon, vous comme moi, on sait très bien où sont celles de l’an passé : restées au dîner du 1er janvier 2013 entre le fromage et la bûche glacée.
Entre nous, c’est un peu décevant quand même, non ?

Alors bonne nouvelle ! Cette année, on décide que ça va changer et pour y arriver voici mon programme en 7 étapes pour mettre en application ces bonnes résolutions !

1. Je sors mon carnet et mon stylo préféré et je fais une liste de ce que j’aimerais améliorer dans ma vie : passer plus de temps avec mes enfants, augmenter le nombre de mes patients, et donc améliorer mes revenus de 1000 euros, perdre les 2 kilos des fêtes de fin d’année, reprendre la course régulièrement 1 fois par semaine… Soyez le plus précis possible en détaillant et en chiffrant vos attentes.

2. Dans cette liste, quelle est la chose qui vous importe le plus ? On peut difficilement courir plusieurs lièvres à la fois, aussi mettons toutes les chances de notre côté en nous concentrant sur un ou deux projets.
Vous n’arrivez pas à choisir ? Je vous prête ma baguette magique, celle-ci peut réaliser un seul souhait. Que décidez-vous de changer, là, tout de suite sans hésiter ?
Vous pouvez être surpris de découvrir quelque chose qui n’apparaissait pas dans votre liste. Mais je peux vous garantir que c’est LA chose la plus importante à prendre en compte. Et parce qu’elle nous tient à cœur, la motivation sera d’autant plus forte pour changer et tenir le coup dans la durée.

3. Pour ne pas me démotiver d’entrée de jeu, je vais rendre mon objectif idéal – lequel me paraît un peu inatteignable pour le moment – en sous-objectifs beaucoup plus réalistes. Si mon Saint Graal est de perdre 10 kilos, soyons mesurés et commençons déjà par un. Quelles petites actions pourrais-je mettre en œuvre pour perdre ce premier kilo ? Alléger mes repas, me réinscrire à un cours de sport, troquer les gâteaux apéritifs par des crudités, me limiter à un chocolat au lieu de deux… ? Autant de petits efforts envisageables sur plusieurs jours, semaines et mois pour voir de grands résultats durables. Il est vraiment primordial que ces petits pas vous semblent possibles. Si d’ores et déjà, vous entendez une petite voix  vous susurrer : « je ne m’y tiendrai jamais », alors scindez encore vos sous-objectifs jusqu’à ce que ce soit réalisable pour vous tout de suite.
Lao Tseu dit : « un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas ». Quel est le vôtre ?

4. À partir de ces sous-objectifs, je dresse un plan d’attaque avec des dates butoirs : le 1er février moins un kilo et demi, le 1er mars moins 3 kilos… Je détaille mois après mois (ou semaine après semaine si mon objectif est à plus court terme) les différentes étapes pour franchir la ligne d’arrivée avec moins 10 kilos affichés sur la balance. Je le garde en bonne place et bien visible.

5. Le fait d’écrire permet de mettre les choses à plat. Mais ça ne suffit pas ! Aussi je mets dans la confidence un ‘référent’ ou mieux je trouve un compagnon de route: ma meilleure amie, mon conjoint, ma collègue, mon thérapeute… Qui tu veux, du moment que tu lui rends des comptes. Hop pas trop vite, ça c’est le point suivant 😉
C’est vraiment plus sympa et motivant de faire le chemin à plusieurs. Autant mettre toutes les chances de son côté. C’est bien connu, seul on va plus vite, mais à plusieurs on va plus loin. S’engager auprès du plus grand nombre de proches peut être un atout supplémentaire pour concrétiser ses rêves. Certains ne manqueront pas de venir aux nouvelles, nous soutenir et nous féliciter, de précieux encouragements qui nous motiveront davantage. Ca s’appelle la pression positive.

6. Je fais le point régulièrement, seule mais aussi et surtout avec mon ‘référent’, ce ‘qui tu veux’ que tu viens de choisir. Tous les mois, tous les 15 jours ou toutes les semaines, selon l’échéance de ton projet, à l’occasion d’un café ou d’une réunion plus ou moins formelle, vous pourrez échanger sur l’avancée de vos progrès respectifs… ou pas ! Tu as en effet le droit d’avoir des périodes où ça n’avance pas, et y en aura. La vie n’est pas une ascension continuelle. La vie est faite de cycles : intériorisation/expansion, inspir/expir, hiver/été… C’est plutôt bien foutu la Vie, on a parfois besoin de pause, de temps d’intégration, de faire le point, pour mieux repartir. Ces bilans réguliers permettent de voir les succès accomplis, de réajuster si besoin et faire le point sur les prochaines étapes.

7. J’agis dès maintenant. Finie, la procrastination ! Je mets en application mes petites actions chaque jour et je me couche chaque soir avec la satisfaction d’avancer lentement, mais sûrement. Je peux même faire une croix sur mon calendrier chaque jour où j’ai avancé sur mon projet. En un coup d’oeil, je vois mes progrès et mon efficacité.
De cette façon, j’augmente la confiance en ma capacité à changer les choses, à améliorer mon quotidien et mon bien-être.
Vous vous remercierez et votre entourage aussi. Il se peut même qu’on vous demande votre secret !

bonnes-resolutions

Le pardon

Noël est déjà derrière nous! On dit cette période plus propice au pardon qu’autrement. J’estime que le moment de pardonner ne se décide pas vraiment à l’avance, il s’impose à vous quand c’est le moment, il se ressent. J’aimerais partager avec vous mon expérience sur le sujet.

J’étais en froid avec un de mes proches. Une de ces situations, où chacun reste campé sur ses positions et où on attend que l’Autre prenne les devants et arrondisse les angles à notre place. Sauf que… ça n’arrivait pas…

Une fois de plus, je me suis résignée à raccrocher les wagons… Flûte la messagerie, je laisse un laconique « c’était pour prendre des nouvelles ». Pas de retour…
Deuxième tentative, nouveau message, toujours pas de retour.
Le doute s’installe,  » il m’en veut, il filtre ses appels… » Quand, au troisième message,  je fais encore chou blanc, je me dis que « là, c’est sûr il est fâché! »

Et là c’est le début de la fin, la colère intérieure monte, et avec elle des dialogues intérieurs sans fin. Au petit matin, je suis même réveillée par ces pensées parasites et je peux faire une croix sur la fin de ma nuit! C’est à ce moment que je décide que ça suffit et que je le rappellerais pour l’inviter à manger! Et ce pour l’unique raison de pouvoir être en paix avec moi-même!

Oui, cet homme, mon père, a fait des erreurs, pleins même, et il a laissé des blessures dans mon âme. Malgré cela, je reconnais aujourd’hui que j’ai besoin de le voir, alors que jusque là je préférais le tenir éloigné pour ne pas avoir à souffrir encore. Et puis, moi aussi j’en ai fais des erreurs. Mais mieux encore, grâce à lui, à toutes ses maladresses,  je suis qui je suis aujourd’hui!

Reconnaître ce besoin m’a permis de reprendre le téléphone pour être enfin tranquilisée, apaisée, cesser d’être en lutte avec moi-même.

pardon

Et devinez quoi? Son téléphone était en panne!
Je me suis donc montée le bourrichon toute seule comme une grande. Si je m’étais souvenue des accords toltèques suivants:

accords_tolteques

Notamment de « n’en fais pas une affaire personnelle » et « ne fais aucune supposition », je me serais éviter bien des désagréments.

En tout cas, cela m’a permis d’aller au bout du processus et de retrouver enfin la paix.

Sommet de la réussite

Pour celles et ceux qui sont interessés par le succès, l’accomplissement et la réussite de leur vie, se tient le Sommet de la réussite du 4 au 11 décembre.

C’est une conférence en ligne qui réunit 14 conférenciers, experts dans leur domaines et qui sont là pour distiller gratuitement les clés de leur réussite, comment ils ont réussi à intégrer la loi d’attraction dans leurs vies.

Je vous invite donc à visiter cette page:

http://lesommetdelareussite.com/

afin de vous y inscrire et pouvoir écouter ces conférences tranquillement installés dans votre salon et bénéficier de leurs précieux conseils.

Belle fin de semaine dans la lumière et l’harmonie!