Archives mensuelles : novembre 2014

Retrouver son calme dans la tourmente

Il est dans la vie des moments d’expansion et d’autres d’intériorité, d’intégration. La Nature fait état également de phase d’inspiration puis d’expiration, de flux puis de reflux, de calme puis de tempête. C’est cyclique et naturel et nous ne dérogeons pas à cette règle.

Il existe donc des moments à vivre plus sympas que d’autres, plus lents que d’autres, voire carrément plus tumultueux que d’autres.

C’est une de ces phases particulièrement difficile que je traverse actuellement , tant par son intensité que par sa durée, et dont je sors petit à petit je crois. Chaque fois que je croyais avoir touché le fond, un sous-sol entier s’ouvrait sous mes pieds me déstabilisant à nouveau.

La difficulté, outre relationnelle avec mon ascendante qui a retenti par effet miroir sur ma descendante, consiste à préserver mon équilibre personnel, ma relation avec moi-même. Cela consiste à en parler, à exprimer ce que je ressens, cette colère qui sourd en moi, mais sans tomber dans l’excès afin de ne pas alimenter cette spirale de négativisme. Et quand elle nous rattrape tous les jours, c’est rude!

Parce qu’il faut une sacrée dose de courage pour aller regarder le fond de ses casseroles et tout une autre dose de courage pour retrousser ses manches et les récurer! Reconnaître qu’on traverse une période difficile est une étape, accepter d’y remédier en est une autre et faire la démarche encore une autre. Toutes ces prises de conscience sont importantes, il s’agit ensuite d’agir pour changer la situation, à commencer par soi.

On ne peut en effet changer les autres. Par contre, je peux agir sur moi, mes pensées, mon comportement, ce qui retentira par réactions sur mon entourage. Attention toutefois, on ne peut prévoir à l’avance comment réagiront nos proches. Et parfois l’univers fait sortir des gens de notre vie pour nous protéger.

Ce qui me fait tenir dans ces difficultés, c’est de savoir que ce n’est qu’une passe. Tout étant cyclique je sais qu’une période plus calme s’en vient. En attendant je fais de mon mieux pour traverser celle-ci: je crie ma rage,  je vois ma thérapeute, je pleure, j’écris, je tapote, je passe du temps avec ma famille, je me confie à mes amis. Je vous remercie d’ailleurs pour votre soutien et votre présence.

Ainsi j’avance, je me libère au fur et à mesure et je grandis. J’apprends à connaître cette colère qui me faisait peur, je l’accueille, je lui fais une place pour l’exprimer et m’en libérer.  Nos émotions sont juste des supports pour des messages qui souhaitent être entendus et exprimés. Une fois leur mission accomplie, elles se délitent.

Aujourd’hui je pense que le pire est passé (j’espère en tout cas pour cette fois!) et j’entrevois de nouveau les couleurs chatoyantes de la vie. Pour m’aider à consolider mon bien-être, j’ai pratiqué ma méthode favorite de libération des émotions, EFT, grâce au protocole suivant, écrit par Sophie Merle et diffusé dans son recueil de techniques énergétiques. J’ai tapoté quotidiennement pour me reconnecter au positif en le complétant et l’adaptant à ma situation. Ce que je vous invite à faire également en regardant cette vidéo.

Bon tapping!

Voici le lien de téléchargement du script du protocole si vous souhaitez l’imprimer et le lire en même temps que la vidéo:

Cliquez ici pour télécharger le script, puis cliquez sur « script video eft »

 

Et voici la vidéo: