Archives mensuelles : septembre 2019

L’accueil, l’acceptation et le choix

En EFT, on entend souvent que l’on doit commencer par accepter notre problématique. « Je m’aime et je m’accepte » est la première phrase à tapoter sur le point karaté. Mais l’acceptation peut être un concept flou, un peu comme le lâcher prise chez d’autres.

En réalité, c’est parce que je choisis d’accueillir que l’acceptation arrive et que l’énergie se libère et se remet en circulation.

Tant que je n’ai pas entendu et accueilli ce qui se passe réellement (que ce soit un problème physique ou émotionnel), c’est comme si tout était figé, bloqué, en attente. En attente, parce que notre corps, ou la Vie sait qu’il s’agit de quelque chose d’important pour nous, d’une prise de conscience capitale pour nous faire évoluer et passer à un autre niveau.

Cette vision nouvelle des choses permet une autre lecture de nos « épreuves », de nos « échecs », de nos « coups durs ». On se rend compte que ces « épreuves, échecs ou coups durs » n’existent pas en soi. Et cela ne veut pas dire pour autant que tout est rose et facile dans le monde merveilleux des bisounours 😀 . En fait, ce ne sont que des occasions de s’arrêter et s’interroger pour ressentir vraiment :
– Qu’est ce qu’il se passe dans ma vie ?
– Qu’est ce que je ressens dans mon corps ?
– Et dans mon cœur, quelles sont les émotions présentes, en dualité ?
– Qu’est ce qui s’affronte en moi ?
– A quoi je résiste ?
– Avec quoi je me débats en ce moment ?
– Qu’est ce que je voudrais faire et que je n’arrive pas à faire ?
– Qu’est ce que je ne m’autorise pas à faire ? …
Echantillons non exhaustifs, laissez émerger les questions et les réponses qui ne demandent qu’à être entendues.

A travers ces réflexions (ce qui se retourne vers moi) j’accueille ce qui se passe, ce qui est à cet instant. Et j’ai toujours le choix d’accueillir ou pas, de continuer à nier ou à résister. Mais toute douleur est une invitation à mettre de la conscience, à  faire la lumière sur cette zone d’ombre.

En accueillant, je prends conscience, je remets de la lumière et je permets à l’énergie bloquée de se libérer. Elle n’a plus de raison de rester figée, elle a été entendue et comprise. Elle peut se dissoudre et se remettre en circulation.

Ces étapes — choisir d’accueillir et libération — sont nécessaires à tout processus de transformation et de guérison. Désormais, en début de séance d’EFT c’est en pleine conscience que je dirai (et vous proposerez de dire):

« Même si j’ai cette problématique, je m’aime et je m’accueille complètement avec tout mon amour et ma bienveillance »

Pour vous faire accompagner, rendez-vous ici:
https://peggyhermite.com/