Archives par mot-clé : accueillir

Dans les moments difficiles, on se sent parfois déconnectés

Il y a quelques jours je suis « tombée » sur un post de Lulumineuse sur Instagram :

Parfois, alors que de coutume vous entretenez une guidance intérieure quotidienne, il vous arrive de vous sentir comme déconnecté de votre propre réseau interne. Comme si vous n’arriviez plus à entendre cette voix du coeur, cette guidance qui peut prendre de multiples formes et de multiples chemins. Et bien sachez que même les plus grands maîtres traversent de telles périodes. Car elles sont favorables à bien des niveaux. Parfois, elles sont nécessaires comme un retour aux sources, un chaos nécessaire à des changements profonds et intimes, dans cette intériorité qui cherche à s’étendre par de nouvelles passerelles encore inexplorées. Ces déconnections passagères nous invitent dans nos propres profondeurs, dans notre obscurité pour puiser au fond de nous les forces que nous n’aurions alors jamais sollicitées. C’est l’occasion, l’invitation de notre âme pour mettre ces forces insoupçonnées en mouvement vers une nouvelle configuration intérieure. D’autres fois encore, cette coupure éphémère est une protection nécessaire. Un manteau que l’âme revêt pour se prémunir, afin que la personne soit préservée d’énergies qui ne lui sont pas favorables. Ou qui pour la période, ne lui sont révélées qu’en partie pour permettre une meilleure adaptation, une intégration plus diffuse et constante. Nos antennes sont de merveilleux outils qu’ils nous faut comprendre et entretenir avec patience et Amour, en plus de les développer.

Alors si pour un temps il vous semble que la réception ne vous est plus permise d’une manière où d’une autre, prenez cette expérience comme une action bénéfique qui se joue dans votre intériorité, c’est de ce point qu’il faut prendre pour habitude de s’observer.

Lulumineuse

Et bim! C’est exactement ce que j’ai ressenti il y a quelques jours ! Et oh combien cela m’a été inconfortable de me sentir, de me croire déconnectée, isolée, abandonnée, seule face à mes problèmes ! Merci Lulumineuse pour ces mots éclairants et réconfortants.

Ma solution dans ces cas là, dès que je sens que je suis en mode « je ressasse du négatif comme un hamster fou dans sa roue » :

1️⃣ Je le reconnais sans m’apitoyer davantage : « OK, là je ne vais pas bien ».

2️⃣ Je relativise : « Je sais que c’est temporaire, y’a déjà eu des coups durs et j’en suis toujours sortie, j’ai toujours su rebondir ».

➡️ Là on est d’accord je suis toujours dans le mental. Il tourne à fond, il a besoin de nourriture, mais aussi d’être recadré. Je lui donne donc un peu de grain à moudre pour l’apprivoiser.

3️⃣ Je décide de sortir du mental et de revenir au temps présent. Le stress, les angoisses n’appartiennent qu’au passé ou au futur.
Je respire donc en conscience. Ça squeeze le mental et ça reconnecte au corps, ici et maintenant.

4️⃣ J’utilise l’un de mes outils de ma boite à outils magique : EFT, méditation, auto soin, oracle, ou mantra… Par exemple :
 » J’inspire la détente, je relâche toutes les tensions.
J’inspire la confiance, je libère tous les doutes.
J’inspire les solutions, je laisse aller tous les blocages »

➡️ A ce stade, j’ai retrouvé un peu de calme, je me sens plus détendue, plus sereine. J’en profite pour demander des solutions, des guidances, j’adresse mes prières et ma gratitude pour l’aide que je reçois. Et j’écris tout ça pour en garder traces et pouvoir le relire.

5️⃣ Si vraiment, je sens que je suis sur un gros dossier, à une étape clé de ma vie, j’appelle mon thérapeute favori. Quelqu’un d’extérieur aura plus de facilité à voir et à agir sur mes blocages.

➡️Si c’est votre cas, appelez-moi au 06.03.311.211
sur la Côte de Nacre ou à distance
https://peggyhermite.com/

L’accueil, l’acceptation et le choix

En EFT, on entend souvent que l’on doit commencer par accepter notre problématique. « Je m’aime et je m’accepte » est la première phrase à tapoter sur le point karaté. Mais l’acceptation peut être un concept flou, un peu comme le lâcher prise chez d’autres.

En réalité, c’est parce que je choisis d’accueillir que l’acceptation arrive et que l’énergie se libère et se remet en circulation.

Tant que je n’ai pas entendu et accueilli ce qui se passe réellement (que ce soit un problème physique ou émotionnel), c’est comme si tout était figé, bloqué, en attente. En attente, parce que notre corps, ou la Vie sait qu’il s’agit de quelque chose d’important pour nous, d’une prise de conscience capitale pour nous faire évoluer et passer à un autre niveau.

Cette vision nouvelle des choses permet une autre lecture de nos « épreuves », de nos « échecs », de nos « coups durs ». On se rend compte que ces « épreuves, échecs ou coups durs » n’existent pas en soi. Et cela ne veut pas dire pour autant que tout est rose et facile dans le monde merveilleux des bisounours 😀 . En fait, ce ne sont que des occasions de s’arrêter et s’interroger pour ressentir vraiment :
– Qu’est ce qu’il se passe dans ma vie ?
– Qu’est ce que je ressens dans mon corps ?
– Et dans mon cœur, quelles sont les émotions présentes, en dualité ?
– Qu’est ce qui s’affronte en moi ?
– A quoi je résiste ?
– Avec quoi je me débats en ce moment ?
– Qu’est ce que je voudrais faire et que je n’arrive pas à faire ?
– Qu’est ce que je ne m’autorise pas à faire ? …
Echantillons non exhaustifs, laissez émerger les questions et les réponses qui ne demandent qu’à être entendues.

A travers ces réflexions (ce qui se retourne vers moi) j’accueille ce qui se passe, ce qui est à cet instant. Et j’ai toujours le choix d’accueillir ou pas, de continuer à nier ou à résister. Mais toute douleur est une invitation à mettre de la conscience, à  faire la lumière sur cette zone d’ombre.

En accueillant, je prends conscience, je remets de la lumière et je permets à l’énergie bloquée de se libérer. Elle n’a plus de raison de rester figée, elle a été entendue et comprise. Elle peut se dissoudre et se remettre en circulation.

Ces étapes — choisir d’accueillir et libération — sont nécessaires à tout processus de transformation et de guérison. Désormais, en début de séance d’EFT c’est en pleine conscience que je dirai (et vous proposerez de dire):

« Même si j’ai cette problématique, je m’aime et je m’accueille complètement avec tout mon amour et ma bienveillance »

Pour vous faire accompagner, rendez-vous ici:
https://peggyhermite.com/