Archives pour la catégorie Gratitude

« J’ai demandé de la force
La vie m’a donné des difficultés pour me renforcer.

J’ai demandé de la sagesse
La vie m’a donné des problèmes pour apprendre à résoudre.

J’ai demandé de la prospérité
La vie m’a donné un cerveau et des muscles pour travailler.

J’ai demandé du courage
La vie m’a donné des dangers à affronter.

J’ai demandé de l’amour
La vie m’a donné des gens à aider.

J’ai demandé des faveurs
La vie m’a donné des opportunités.

Je n’ai rien reçu de ce que j’ai demandé.
J’ai reçu tout ce dont j’avais besoin. »

Adaptation d’un Poème soufi, auteur inconnu.

mains fleurs

La gratitude

La gratitude est l’un des plus puissants moteurs de notre vie. Tellement simple qu’on pourrait être tenté de le laisser de côté. Alors qu’au contraire, c’est tellement simple que ce serait folie de ne pas l’utiliser.

En quoi consiste la gratitude?

C’est ressentir de la grâce, être reconnaissant pour un bienfait reçu. Un état dans lequel on est enclin à remercier facilement. Un état vibrant qui active la loi d’attraction. En effet, en ressentant cette gratitude, en l’exprimant, nous allons attirer d’autant plus de quoi être reconnaissants. C’est le cercle vertueux!

Pour quoi être reconnaissants?

  • On peut exprimer sa gratitude pour toutes les « bonnes » choses:
    – qui nous entourent : familles, amis, animaux, nature… Merci.
    – que nous avons : maison, vetements, nourriture, santé, job, véhicule… Merci.
    – et que nous vivons : échange, partage, enseignement, sport, détente, émotions… Merci.
    – tous les cadeaux de la Vie que nous recevons. Merci.
  • On peut aussi remercier (et c’est généralement moins évident) tous les obstacles qui ont été placés sur notre route et qui nous ont donné l’occasion de montrer le meilleur de nous-mêmes, de révéler nos forces et de découvrir des potentialités enfouies que l’on ne soupçonnait peut-être pas. Merci

Les echecs les plus celebres ont mené à de grandes réussites

Les échecs les plus célèbres ont créé de grandes réussites. Aussi, plutôt que de râler et de se plaindre, remercions pour ce qu’on nomme habituellement obstacles, imprévus, retards, échecs, … C’est grâce à tous ces évènements et ce qu’on en a fait, que nous sommes la personne grandie, enrichie, expérimentée d’aujourd’hui. Merci.

  • Enfin la manière la plus créative d’utiliser la gratitude est de remercier pour ce qui n’est pas encore arrivé mais que nous désirons. L’idée est de faire, de ressentir, d’imaginer comme si ce que nous voulons était déjà là, avec le plus de détails visuels et sensoriels. Vous y êtes, vous l’avez, comment c’est? A quoi ça ressemble précisément? Et surtout comment vous vous sentez avec? Considérerez alors que cela existe déjà dans l’univers, pour vous, et remerciez pour cela! C’est la manière la plus rapide de le voir arriver jusqu’à vous. Merci.

Neale Donald Walsch l’explique ainsi:
« Exprimer de la gratitude à l’avance est la force créatrice la plus puissante dans l’Univers.
La plupart des gens ne savent pas cela, et pourtant c’est vrai. Exprimer de la reconnaissance à l’avance est le chemin suivi par tous les Maîtres. Alors n’attendez pas qu’une chose arrive pour la remercier ensuite. Remerciez avant que cela n’arrive et regardez l’énergie circuler !
Remercier Dieu avant que quelque chose arrive est un acte de foi extraordinaire. Et c’est de là, bien sûr, que vient la puissance.
C’était Thanksgiving aux Etats-Unis il y a peu. Pourquoi ne pas fêter Thanksgiving dans le cœur des gens partout, tout le temps ? »

S’entrainer à exprimer la gratitude:

Voici quelques exemples pour s’entrainer à exprimer sa gratitude:

Vidéo réalisée par et à l’initiative de Julien Luykx:

 

Ce texte est également réapparu alors que je rédigeais cet article (:D) , sans toutefois retrouvé son auteur. On peut le lire, chaque jour pendant 21 jours par exemple, avec conscience, et sincérité, le coeur grand ouvert en se reliant au préalable à la Source, à l’Univers, à votre référent spirituel:

Du plus profond de moi-même, je rends grâce pour l’Amour que Je Suis. Pour l’amour qui est dans la vie, pour l’Amour qui m’entoure. MERCI.
MERCI pour le miracle de vie que Je Suis. Pour le merveilleux cadeau de la vie qui m’habite et qui m’entoure.MERCI.
MERCI pour ce corps parfait, pour ma santé, pour mon bien-être. Pour la Joie qui m’entoure MERCI. Pour mes enfants et ma famille MERCI. Pour mes amis, mon travail, mes passions MERCI.
MERCI pour l’abondance que Je Suis. Pour l’abondance que je vois autour de moi MERCI. Pour toutes ces richesses MERCI. Pour la richesse de ma vie MERCI.
MERCI pour le flot d’argent qui se dirige vers moi et qui s’écoule à travers moi. MERCI pour l’aventure de ma vie et pour les myriades de merveilleuses possibilités et probabilités qui s’offrent à moi à chaque instant. MERCI.
MERCI pour l’émerveillement. MERCI pour la Joie. MERCI pour la Beauté et l’Harmonie. MERCI pour la Paix et la Sérénité. MERCI pour les Rires et tous les moments de Bonheur. MERCI pour les divertissements.
MERCI pour le privilège de servir et de partager le cadeau de la vie que JE SUIS. MERCI pour la Terre et son Abondance, pour tous les règnes de la création. MERCI.
MERCI. MERCI. MERCI.
Auteur inconnu, MERCI à toi.

Rajouter si besoin ce pour quoi vous êtes reconnaissants à cet instant

 

 

Bye bye 2014, hello 2015!

En ce début de nouvelles années je viens vous présenter mes meilleurs voeux en image:

 

voeux 2015

Ce début d’année est le moment idéal pour faire le bilan de l’année écoulée:

– que s’est il passé pour moi en 2014?

– qu’ai je réalisé?

– ai-je atteint mes objectifs? Pensez à vous féliciter pour le chemin parcouru!
Si les objectifs n’ont pas abouti, qu’a -t-il manqué?

 

Prenez maintenant un temps pour réfléchir à ce que vous souhaitez voir arriver en 2015. Clarifier ses désirs et les poser par écrit précisément permet de donner une direction, un but à nos actions et à l’univers tout entier qui se mettra en mouvement à nos côtés pour les voir se concrétiser!

Aussi:

– quels sont mes nouveaux objectifs?

– quels sont les moyens à ma disposition pour y arriver?

– combien de temps vais-je y consacrer?

– dans combien de temps ce projet aboutira-t-il idéalement?

Lister les différentes étapes pour y parvenir, afin que cette échéance à long terme, soit plus facilement réalisable par une succession de petites taches.

Enfin trouver un binôme  un allié pour partager vos avancées, vos doutes, vos succès et vous soutenir mutuellement à chacune des étapes. La route est plus facile accompagné!

Je vous invite à relire l’article de janvier 2014 sur les bonnes résolutions, ici

Merveilleuse année 2015!

au revoir 2014 bonjour 2015

Une histoire de talents

Ce week end lors d’une exposition de peintures sur la promenade de Jullouville, j’ai entendu cette bribe de conversation entre une dame et un des artistes exposant :
–  »moi, je suis nulle en peinture »
–  »et, tu es douée en quoi? », lui répond le peintre

Cette remarque m’a fait sourire en passant! Il a raison cet artiste, on focalise trop souvent sur ce qui ne fonctionne pas, sur nos défauts, nos erreurs … On se plaint, on critique, c’est facile. Et je n’y ai pas échappé, j’avoue avoir fait un peu ‘ma victime’ ces derniers temps.

L’avantage c’est que dès lors qu’on prend conscience de comportements inappropriés, on peut décider de les changer et acter ces changements.
Il me semble que c’est Max Piccinini qui dit:
 »Pas de prise de conscience, pas de changement,
Et pas de changement, ben … pas de changement ! »
Il n’y a pas de mystère ! Les choses se font rarement toute seule.

Donc aujourd’hui, je décide de focaliser sur:
– ce qui fonctionne,
– ce que j’ai déjà réalisé et qui permettra la mise en place du reste,
– sur qui je suis,
– et sur la gratitude et  »l’admiration pour toute la prospérité que j’aie autour de moi » comme nous le conseille Deepak Chopra aujourd’hui.

C’est juste une question d’intention et de vigilance pour aujourd’hui.
Cette dame en réajustant sa vision des choses a répondu :  »En quoi je suis douée? En tout le reste! » Ben voilà, elle a pleins de talents. Et nous en avons tous des talents, connus ou pas encore révélés. Mais chacun de nous est doué pour quelque chose.

Quel est le vôtre ?

Prenez soin de votre harmonie en ce début de semaine!

Le pardon

Noël est déjà derrière nous! On dit cette période plus propice au pardon qu’autrement. J’estime que le moment de pardonner ne se décide pas vraiment à l’avance, il s’impose à vous quand c’est le moment, il se ressent. J’aimerais partager avec vous mon expérience sur le sujet.

J’étais en froid avec un de mes proches. Une de ces situations, où chacun reste campé sur ses positions et où on attend que l’Autre prenne les devants et arrondisse les angles à notre place. Sauf que… ça n’arrivait pas…

Une fois de plus, je me suis résignée à raccrocher les wagons… Flûte la messagerie, je laisse un laconique « c’était pour prendre des nouvelles ». Pas de retour…
Deuxième tentative, nouveau message, toujours pas de retour.
Le doute s’installe,  » il m’en veut, il filtre ses appels… » Quand, au troisième message,  je fais encore chou blanc, je me dis que « là, c’est sûr il est fâché! »

Et là c’est le début de la fin, la colère intérieure monte, et avec elle des dialogues intérieurs sans fin. Au petit matin, je suis même réveillée par ces pensées parasites et je peux faire une croix sur la fin de ma nuit! C’est à ce moment que je décide que ça suffit et que je le rappellerais pour l’inviter à manger! Et ce pour l’unique raison de pouvoir être en paix avec moi-même!

Oui, cet homme, mon père, a fait des erreurs, pleins même, et il a laissé des blessures dans mon âme. Malgré cela, je reconnais aujourd’hui que j’ai besoin de le voir, alors que jusque là je préférais le tenir éloigné pour ne pas avoir à souffrir encore. Et puis, moi aussi j’en ai fais des erreurs. Mais mieux encore, grâce à lui, à toutes ses maladresses,  je suis qui je suis aujourd’hui!

Reconnaître ce besoin m’a permis de reprendre le téléphone pour être enfin tranquilisée, apaisée, cesser d’être en lutte avec moi-même.

pardon

Et devinez quoi? Son téléphone était en panne!
Je me suis donc montée le bourrichon toute seule comme une grande. Si je m’étais souvenue des accords toltèques suivants:

accords_tolteques

Notamment de « n’en fais pas une affaire personnelle » et « ne fais aucune supposition », je me serais éviter bien des désagréments.

En tout cas, cela m’a permis d’aller au bout du processus et de retrouver enfin la paix.