Un programme anti-procrastination en 7 étapes pour appliquer nos bonnes résolutions

 

Top New Year resolutions

 

Ah! Les bonnes résolutions du nouvel an. Vous êtes-vous pris au jeu cette année encore ou ne vous en êtes-vous même pas donné la peine? Puisque de toute façon, vous comme moi, on sait très bien où sont celles de l’an passé : restées au dîner du 1er janvier 2013 entre le fromage et la bûche glacée.
Entre nous, c’est un peu décevant quand même, non ?

Alors bonne nouvelle ! Cette année, on décide que ça va changer et pour y arriver voici mon programme en 7 étapes pour mettre en application ces bonnes résolutions !

1. Je sors mon carnet et mon stylo préféré et je fais une liste de ce que j’aimerais améliorer dans ma vie : passer plus de temps avec mes enfants, augmenter le nombre de mes patients, et donc améliorer mes revenus de 1000 euros, perdre les 2 kilos des fêtes de fin d’année, reprendre la course régulièrement 1 fois par semaine… Soyez le plus précis possible en détaillant et en chiffrant vos attentes.

2. Dans cette liste, quelle est la chose qui vous importe le plus ? On peut difficilement courir plusieurs lièvres à la fois, aussi mettons toutes les chances de notre côté en nous concentrant sur un ou deux projets.
Vous n’arrivez pas à choisir ? Je vous prête ma baguette magique, celle-ci peut réaliser un seul souhait. Que décidez-vous de changer, là, tout de suite sans hésiter ?
Vous pouvez être surpris de découvrir quelque chose qui n’apparaissait pas dans votre liste. Mais je peux vous garantir que c’est LA chose la plus importante à prendre en compte. Et parce qu’elle nous tient à cœur, la motivation sera d’autant plus forte pour changer et tenir le coup dans la durée.

3. Pour ne pas me démotiver d’entrée de jeu, je vais rendre mon objectif idéal – lequel me paraît un peu inatteignable pour le moment – en sous-objectifs beaucoup plus réalistes. Si mon Saint Graal est de perdre 10 kilos, soyons mesurés et commençons déjà par un. Quelles petites actions pourrais-je mettre en œuvre pour perdre ce premier kilo ? Alléger mes repas, me réinscrire à un cours de sport, troquer les gâteaux apéritifs par des crudités, me limiter à un chocolat au lieu de deux… ? Autant de petits efforts envisageables sur plusieurs jours, semaines et mois pour voir de grands résultats durables. Il est vraiment primordial que ces petits pas vous semblent possibles. Si d’ores et déjà, vous entendez une petite voix  vous susurrer : « je ne m’y tiendrai jamais », alors scindez encore vos sous-objectifs jusqu’à ce que ce soit réalisable pour vous tout de suite.
Lao Tseu dit : « un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas ». Quel est le vôtre ?

4. À partir de ces sous-objectifs, je dresse un plan d’attaque avec des dates butoirs : le 1er février moins un kilo et demi, le 1er mars moins 3 kilos… Je détaille mois après mois (ou semaine après semaine si mon objectif est à plus court terme) les différentes étapes pour franchir la ligne d’arrivée avec moins 10 kilos affichés sur la balance. Je le garde en bonne place et bien visible.

5. Le fait d’écrire permet de mettre les choses à plat. Mais ça ne suffit pas ! Aussi je mets dans la confidence un ‘référent’ ou mieux je trouve un compagnon de route: ma meilleure amie, mon conjoint, ma collègue, mon thérapeute… Qui tu veux, du moment que tu lui rends des comptes. Hop pas trop vite, ça c’est le point suivant 😉
C’est vraiment plus sympa et motivant de faire le chemin à plusieurs. Autant mettre toutes les chances de son côté. C’est bien connu, seul on va plus vite, mais à plusieurs on va plus loin. S’engager auprès du plus grand nombre de proches peut être un atout supplémentaire pour concrétiser ses rêves. Certains ne manqueront pas de venir aux nouvelles, nous soutenir et nous féliciter, de précieux encouragements qui nous motiveront davantage. Ca s’appelle la pression positive.

6. Je fais le point régulièrement, seule mais aussi et surtout avec mon ‘référent’, ce ‘qui tu veux’ que tu viens de choisir. Tous les mois, tous les 15 jours ou toutes les semaines, selon l’échéance de ton projet, à l’occasion d’un café ou d’une réunion plus ou moins formelle, vous pourrez échanger sur l’avancée de vos progrès respectifs… ou pas ! Tu as en effet le droit d’avoir des périodes où ça n’avance pas, et y en aura. La vie n’est pas une ascension continuelle. La vie est faite de cycles : intériorisation/expansion, inspir/expir, hiver/été… C’est plutôt bien foutu la Vie, on a parfois besoin de pause, de temps d’intégration, de faire le point, pour mieux repartir. Ces bilans réguliers permettent de voir les succès accomplis, de réajuster si besoin et faire le point sur les prochaines étapes.

7. J’agis dès maintenant. Finie, la procrastination ! Je mets en application mes petites actions chaque jour et je me couche chaque soir avec la satisfaction d’avancer lentement, mais sûrement. Je peux même faire une croix sur mon calendrier chaque jour où j’ai avancé sur mon projet. En un coup d’oeil, je vois mes progrès et mon efficacité.
De cette façon, j’augmente la confiance en ma capacité à changer les choses, à améliorer mon quotidien et mon bien-être.
Vous vous remercierez et votre entourage aussi. Il se peut même qu’on vous demande votre secret !

bonnes-resolutions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *