Archives du mot-clé on récolte ce qu’on sème

« Le jeu de la vie »

Dans cet article, je vous propose la chronique du livre « Le jeu de la vie » de Florence Scovel Schinn, artiste et professeur de métaphysique à New York dans les années 1920.

J’aime souvent à dire que la Vie est un vaste terrain de jeu et d’expériences. C’est aussi ce que pense l’auteur : « La vie n’est point une bataille mais un jeu. » Et pour jouer et gagner à ce jeu, il faut d’abord en connaître les règles. Ce sont celles de la loi spirituelle enseignées dans le livre de la Vie, appelées « Donner et Recevoir ».

Quand ce petit livre « Le jeu de la vie » m’a été offert, j’y ai prêté peu d’attention, j’avoue. Il ne « payait pas de mine » comme on dit. Mais dès les premières lignes, je me suis dit que c’était exactement ce dont j’avais besoin. C’est un condensé de ce que j’ai déjà appris mais avec une dimension plus grande. L’auteur explique en effet, très simplement les grandes lois qui régissent notre Univers et surtout comment les mettre en pratique grâce à ce qu’elle appelle des « paroles ». Des phrases, demandes, prières ou affirmations, peu importe le nom qu’on leur donne, lesquelles permettent à l’Univers d’agir en notre faveur.

Ce petit livre est une vrai mine d’or en réalité, que j’ai à coeur de partager avec vous aujourd’hui. Je vous invite à vous le procurer, à le lire, l’étudier et à l’appliquer dans votre vie. Je suis convaincue qu’il peut être source de prise de conscience et de profonde transformation si tel est votre désir.

Par contre, ce n’est pas un livre magique, il ne suffira pas de l’acheter ni même de le lire, il vous faudra expérimenter cet état d’esprit, cet état d’être que l’auteur propose et ces paroles pour concrétiser dans la matière vos demandes. Ces paroles, elles, peuvent vraiment se révéler magique, j’en suis sûre. La foi absolue sera alors votre alliée pour que la parole prononcée se concrétise dans votre vie.

Il faudra de plus bien se garder de ce que l’on imagine, pense, souhaite, pour savoir ce que l’on veut voir manifester dans le réel. La puissance de la parole, l’auteur y consacre un chapitre. Vous en connaissez déjà l’importance, j’en ai déjà largement parlé sur ce blog.

En effet, « tout ce que l’homme sème, il le récoltera », tout ce que l’homme donne en parole ou action lui sera rendu. Si on est surpris de la récolte, il convient donc de vérifier ce qui a été semé auparavant, et être vigilant pour la prochaine mise en culture!

Pour terminer, Florence Scovel Schinn donne plusieurs exemples d’affirmations à utiliser pour aider ou débloquer certaines situations.

J’ai notamment beaucoup utilisé, plusieurs fois par jour, celle-ci pour me rétablir plus rapidement:

« L’amour divin inonde ma conscience de santé et chaque cellule de mon corps de lumière et de guérison ».

Son 2e livre « Votre parole est une baguette magique » est un recueil de ces affirmations classées par catégorie: succès, prospérité, santé, bonheur, amour, pardon, sagesse… Il y en a largement pour trouver celle qui résonne le plus en nous sur le moment, puis l’utiliser en conscience en le répétant pour bien s’en imprégner, puis le laisser s’infuser dans nos vies, en remerciant de ces cadeaux qui nous sont donnés.

« D’heureuses surprises m’arrivent chaque jour et je regarde avec gratitude celle que j’ai devant moi »

« Je rends grâce pour mon bonheur permanent, ma santé permanente, ma richesse permanente, mon amour permanent »

Plus ces affirmations seront vôtres, plus vous les vibrerez, plus vous attirerez ces états. Le cercle vertueux de la loi d’attraction sera en route!

Belle soirée,

Dans l’harmonie

« LA LÉGENDE AMÉRINDIENNE DES DEUX LOUPS »


loups-femmes-loups-big

Un homme âgé dit à son petit-fils, venu le voir très en colère contre un ami qui s’était montré injuste envers lui :

« Laisse-moi te raconter une histoire … Il m’arrive aussi, parfois, de ressentir de la haine contre ceux qui se conduisent mal et n’en éprouvent aucun regret. Mais la haine t’épuise, et ne blesse pas ton ennemi. C’est comme avaler du poison et désirer que ton ennemi en meure. J’ai souvent combattu ces sentiments »
Il continua :
« C’est comme si j’avais deux loups à l’intérieur de moi :  le premier est bon et ne me fait aucun tort. Il vit en harmonie avec tout ce qui l’entoure et ne s’offense pas lorsqu’il n’y a pas lieu de s’offenser. Il combat uniquement lorsque c’est juste de le faire, et il le fait de manière juste. Mais l’autre loup, il est plein de colère. La plus petite chose le précipite dans des accès de rage. Il se bat contre n’importe qui, tout le temps, sans raison. Il n’est pas capable de penser parce que sa colère et sa haine sont immenses. Il est désespérément en colère, et pourtant sa colère ne change rien. Il est parfois si difficile de vivre avec ces deux loups à l’intérieur de moi, parce que tous deux veulent dominer mon esprit. »
Le garçon regarda attentivement son grand-père dans les yeux et demanda :
« Lequel des deux loups l’emporte, grand-père ? »
Le grand-père sourit et répondit doucement : « Celui que je nourris. »
Sagesse amérindienne – Auteur inconnu
  • Pour illustrer cette pensée, j’ai réalisé une petite expérience à la portée de tous :
    des boutons et deux bocaux, sur lesquels sont écrits « pensées neutres et  positives  » et « pensées négatives ».
    100_6461
    Je les laisse en évidence sur la table du salon. A chacun de mes passages,  je glisse un bouton correspondant à mon état d’esprit du moment. En fin de journée, je constate leurs niveaux respectifs.

 

  • Si vous souhaitez tenter l’expérience, ne focalisez pas sur le résultat. Prenez-le comme un jeu: « ah tiens, c’était comme ça aujourd’hui ».
  • Imaginez maintenant que vos récipients de fortune soient remplis de graines et que  vous les semiez. Qu’est ce qui pousserait dans votre jardin?
    Petit à petit, on surprend ses pensées. Il est alors possible de remplacer les pensées « chiendents » par des pensées « fraises » par exemple. Quelle récolte sera la plus abondante et de fait vous nourrira?